Pranayama

« Le prana est le vent ( vayu ) qui se tient dans le corps, et l’élongation du souffle ( ayama) est le fait de retenir captif ce prana . Quand la mesure du prolongement arrive à la capacité de demeurer sur une seule respiration, ce Yoga fait atteindre le ciel » La Centurie de Goraksa

J’ai été étonnée dans le monde du yoga du peu de savoir et d’expérience en ce qui concerne la connaissance du pranayama .

Le souffle, est pourtant la colonne vertébrale du Yoga .

Dans l’enseignement de Krishnamacharya d’ailleurs,

le souffle porte le mouvement et l’emploi d’Ujjayi est systématique .

Toutes les littératures traditionnelles mentionnent le pranayama et lui confère une importance capitale dans sa sadhana : Les Yoga sutras de Patanjali , La hatha Yoga Pradipika , La siva Samhita, La bagavad Gita , Les vedas , les Upanishad …

Cet art devrait être remis à l’orde du jour, car même pratiqué à un niveau accessible, le pranayama pourrait apporter de très nombreux bénéfices à l’homme occidental et à son esprit souvent tourmenté .

Le yoga des asanas à été « réformé » afin de s’adapter à un monde ou tout va vite . En quelques années j’ai pu moi même constater ce phénomène : Le hatha yoga est devenu un hatha dynamique ou les postures de plus en plus complexes s’enchainent .

La patience, l’auto observation, le calme ne sont plus misent en priorité.

La paix obtenu est plutôt devenue une conséquence liée à la fatigue d’une séance « sportive » plutôt qu’a un contrôle conscient de ses fonctions vitales, psychiques et énergétiques .

Le Véritable effort, celui de tenir ensemble les brides des sens à complètement disparu de la plupart des cours . Le tapis de yoga est devenu une île a performances, au lieu d’être une oasis ou l’on s’abreuve d’indulgence et de gentillesse envers soi  .

Passer à cote du Pranayama, c’est passer à coté du but du Yoga .

Sa pratique posturale devient vide

Tous les Yogis devraient avoir un minium de pratique afin d’être en mesure de maitriser ses fonctions subtiles et diriger le prana en conscience.

Le pranayama est la science du souffle qui permet l’allongement de l’inspiration et de l’expiration .

L’art du pranayama va au de la des répercussions physiologiques . Nous entrons dans le domaine du subtil de ce qui soutien la matière et toute ses manifestations .

«  L’Univers tout comme le corps des êtres vivants, est la manifestation du Prana. C’est par la connaissance du Prana que l’on atteint à la connaissance de Brahman » Shiv Svarodaya