Le ventre et l’importance du feu / Yoga Biscarrosse

Le Ventre et l’importance du feu

Agni ( le feu ) règne en maitre dans la cavité de notre abdomen .
Agni est l’une des principales puissances agissantes lumineuses du Védisme, seigneur du feu sacrificiel et du foyer.
Feu du foyer domestique, Agni est dit « maître de maison », feu du foyer du village, il est dit « chef du village », feu du foyer tribal « roi » .
Agni est le premier mot de la première prière du premier Veda.
Il est le protecteur de toutes les cérémonies, que ce soit le mariage ou la mort, sa présence est bon.


Ce feu permet la digestion des aliments mais également la digestion de toutes nos émotions . Lorsque le ventre est en santé , épanoui, un peu à l’image d’un soleil qui réchauffe, tout ce qui gravite autour sera influencé et bénéficiera de cette force de digestion .
Les énergies négatives des autres espaces de notre corps auront un lieu de combustion .

Le feu du ventre influence les défenses immunitaire et donc la protection de notre organisme envers les possibles invasions ( virus , bactéries , microbes ) . Notre santé est donc en relation directe avec notre pouvoir de rayonnement abdominal .

L’intensité du feu en nous influence notre énergie vitale . Si ce feu est faible , nous nous sentons fatigués, les mouvements sont lents, la peau relâchée, le teint terne et les yeux vides ( les yeux sont reliés au Manupura Chakra et l’intensité du regard directement associé au bon fonctionnement de ce plexus )

Pour apaiser et détendre le coeur, il est essentiel d’avoir au préalable purifié la zone abdominale et éveillé le processus de digestion et de dégradation par le feu . En effet les tensions du coeur doivent pouvoir emprunter le chemin vers notre foyer de crémation pour être définitivement éliminées .

Plusieurs possibilités s’offre à nous ( en dehors d’une alimentation saine et riche en épices )
en voici quelques exemples :

KRIYAS POUR LE VENTRE
Les Kriyas sont des techniques de nettoyage destinées à purifier le corps et l’ esprit de l’intérieur en se débarrassant des toxines tant physiques que mentales.
Le mot « Kriya » , signifie « action » « procédé «

TECHNIQUE

En position allongée, le dos aussi plat que possible, les jambes allongés les pieds se touchent . Si les lombaires sont trop cambrées il est préférable de travailler avec les genoux repliés ( les pieds et les genoux se touchent ).
Préparation : Expirer complètement , à fond , et sans ré-inspirer ( donc en bloquant le souffle à poumons vides ) , rétracter le ventre et maintenir cette rétraction aussi longtemps que vous le pouvez confortablement . On doit bien sentir le diaphragme remonter, le thorax s ‘ouvrir entrainant la rétraction de la paroi abdominale , le ventre se creuse . Attention les muscles abdominaux ne sont pas contractés !
Avant de ré-inspirer, sortir légèrement le ventre et inspirer lentement . Recommencer l’exercice 5 fois , et laisser et venir la respiration .
Exercice complet : Expirer complètement , à fond , et sans ré-inspirer ( donc en bloquant le souffle à poumons vides ) , rétracter et gonfler le ventre au maximum dans un mouvement de va et vient rapide, au moins 10 allers retours ( sans respirer bien sur ! ) Dès que cela devient inconfortable , inspirer doucement .Recommencer l’exercice 5 fois , et laisser et venir la respiration .

EFFETS :
ces exercices, bien pratiqués sont une véritable panacée pour tous les organes contenus dans l’abdomen : le va vient du diaphragme va venir masser le foie, la rate, le pancréas, les intestins….Le plexus solaire est relaxé, décrispé, décongestionné permettant une détente générale de l’organisme . Le feu du ventre s’anime octroyant ainsi un regain d’énergie. La circulation des liquide est favorisée .

SOUFFLE

Bastrika

C’est le ventre qui commande le mouvement du souffle: à l’expiration on rentre le ventre, en creusant pour chasser l’air, à l’inspiration on gonfle bien le ventre en exagérant pour faire rentrer l’air. Le mouvement doit être d’égale amplitude et d’égale durée aussi bien dans la phase d’inspiration que dans la phase d’expiration.

On peut visualiser des braises dans le ventre , qui rougissent de plus en plus à chaque inspirations .
On doit exercer une légère contraction de la gorge afin de faire frotter l’air et afin d’y amplifier le bruit du souffle à l’intérieur . On garde les yeux fermés , on les rapproches l’un de l’autre et on fixe le regard entre les 2 yeux .
Il faut exercer tout le long de la pratique, une contraction légère mais constante de la base du sphincter anal . Et oui ! le sphincter anal est un muscle et l’on peut agir dessus !

Ici on respire uniquement par les narines. Prononcer intérieurement « so « à l’inspiration « Ham » à l’expiration .
Enfin il faut finir la pratique par une inspiration pleine et entière, puis boucher les narines avec la main droite, afin de se rendre parfaitement hermétique..rester aussi longtemps que cela reste confortable . Sentir l’énergie qui se diffuse partout dans le corps, puis expirer lentement, remettre les mains sur les genoux et laisser aller le souffle en observation les yeux toujours fermés pendant 2 à 3 mn.

AUTO MASSAGE

Pratique de l’auto massage du ventre avec huile tiède . ( huile amande douce, argan, jojoba…)

Allongée au sol, confortablement ,les jambes repliées , pieds à plats . Commencer par exercer des respirations profondes en sortant le ventre à l’inspiration et en l’abaissant à l’expiration . Ceci permettra un massage préliminaire des glandes lymphatiques et des organes contenus dans l’abdomen . Puis pratiquer un massage appuyé en partant du nombril, faire des cercles de droite à gauche en agrandisant le cercle pour finir au niveau des cotes, des cotés de l’abdomen et du bas ventre .

Exemple de mélanges :
Mélanger à votre huile végétale un complexe d’huiles essentielles :
Aérophagie : 1g Basilic exotique, Estragon, Romarin à verbénone

Angoisse :1 g Camomille noble, Lavande super, Romarin à verbénone


Ballonnement : 2g Basilic exotique, citron, Camomille noble

Congestion ovarienne : 2g Niaouli, Cyprès, Estragon

Constipation : 2g Bois de rose, Estragon, Ylang ylang

COMPRESSES CHAUDES
A jeun , placer un tissu sur le ventre et recouvrir d’une bouillotte chaude . Prendre soin de déplacer au niveau du foie . Très efficace de placer la bouillotte sous les reins . Les reins sont le siège de la peur et cette zone se contracte très facilement . Y placer du chaud ou même masser cette région de notre corps apporte un grand bien etre et une sensation de réconfort tres agréable .

Pour aller plus loin je vous conseille la cure Shankha prakshalana : détox yogique du systeme digestif et des intestins :  Article Yoga et vedas