Sarpasana – Le serpent

Sarpasana ( le serpent ) 

Sarpa signifie ce qui rampe, ce qui glisse et aussi serpent. Mais c’est également un surnom péjoratif que les Ariens donnaient aux autochtones des forêts parce qu’ils s’y déplaçaient aussi silencieusement que les serpents

De nos jours encore, dans le sud de l’Inde, les serpents font l’objet d’un culte en rapport avec le culte des ancêtres. Le serpent est un symbole sexuel bien connu. Les magasins sont vénérés parce qu’ils sont les gardiens des richesses minérales du sol.

Cette posture est une variante du cobra mais avec une particularité, d’une part elle est dynamique et d’autre part elle se pratique en rétention du souffle à plein 

Exécution de la posture

Contracter progressivement toute la musculature du dos puis celle des jambes. Tout cela pendant l’inspiration. C’est le ventre qui se gonflent complètement qui permet de redresser la poitrine il faut bloquer le souffle enfin d’inspiration. Le visage regarde en face. Quand on atteint la hauteur maximum, toute la musculature de la face arrière du corps est tétanisé, donc très contracté. Et je reste dans cette attitude le plus longtemps possible. Puis lorsque j’arrive au maximum du temps de rétention, j’amorce la descente du buste vers le sol en expirant doucement. Je répète la sana cinq ou cette fois. Lorsque je suis au sol je me relaxe complètement.

On remarquera que les jambes reste au sol les orteils pointés vers l’arrière

Les doigts peuvent être tenus dans le dos ou pour une version plus intense il suffira de travailler avec les bras tendus vers l’avant. C’est Asana peut remplacer le cobra lors de gros problèmes de lombaire ou pour renforcer les muscles du dos.

Important : Mala bandha en permanence 

Bienfaits : 

Les même que Shabalasana

  • Renforce es fessiers 
  • Fort impact sur les viscères de l’abdomen notamment les organes génitaux .
  • Un massage très profond est exécuté ( excellent pur les femmes et renforcer l’utérus et stimuler les organes reproducteur ) 
  • L’augmentation de la pression Intra pulmonaire pendant la pause, temps à déplacer et à ouvrir les nombreux alvéoles pulmonaires c’est un excellent tonique pulmonaire les échanges au niveau de la membrane pulmonaire sont intensifiés dans les deux sens, c’est-à-dire une meilleure assimilation de l’oxygène, et une meilleure diffusion et rejette du gaz est désiré, CO2 principalement.
  • Le cœur est le grand bénéficiaire de cette exercice, à la condition d’être raisonnablement intacte. Il se produit un reflux massif de sang veineux, provenant des organes abdominaux, oui n’a que trop tendance à stagner et à former des congestion local. On recycle ainsi des masses de 100 stagnant, tout en facilitant le travail du cœur.
  • Renforce les cervicales.